Comment choisir son ventilateur ?

Pendant les périodes de chaleur, le ventilateur est utilisé par de nombreuses personnes pour bénéficier d’air frais à la maison comme au bureau. Sur le marché, cet appareil est proposé en une diversité de modèles. Si vous souhaitez vous en procurer, découvrez les principaux points à considérer afin de faire un choix satisfaisant.

Comparatif des 10 meilleurs ventilateurs 2021.

Connaître les principaux types de ventilateur

On distingue principalement trois types de ventilateur. Il est bon de connaître chaque type afin de faire le choix qui répond plus à vos besoins.

  • Les ventilateurs à pales ou ventilateurs axiaux : sur le plan technique, ce sont les ventilateurs les plus simples. Ils sont dotés d’une hélice qui est directement rattachée à l’axe du moteur afin d’entraîner et de générer un mouvement d’air. Côté puissance, celle des ventilateurs à pales peut faire quelques watts ou aller au-delà des 200 watts quand il s’agit d’un gros modèle. Ce type de ventilateur est souvent conçu sur socle ou sur pied. Il est fait d’une hélice dont la taille est variable. Elle peut être de quelques centimètres pour un ventilateur de bureau sur socle et faire plus de 50 cm de diamètre s’il s’agit d’un ventilateur d’atelier, ou brasseur d’air. Généralement, les ventilateurs à pales font du bruit quand ils fonctionnent. Un ventilateur sur socle, ou ventilateur de table peut être posé sur une table de bureau ou de salon, son poids étant faible. Quant au ventilateur sur pied, il permet d’orienter l’air sur une plus grande hauteur. Dans le lot des ventilateurs à pales, il y a aussi le ventilateur de plafond et le ventilateur mural. Pour les poser, il est nécessaire d’utiliser une perceuse et des chevilles. On les connecte directement au réseau d’alimentation électrique du domicile. Il y a également le brasseur d’air, un ventilateur à pales qui est très puissant. C’est d’ailleurs pourquoi on l’utilise très souvent pour la ventilation des grands volumes.
  • Les ventilateurs à colonne ou ventilateurs centrifuges : les ventilateurs de cette catégorie proviennent de l’industrie. Avec un tel modèle, le mouvement d’air n’est pas généré par une hélice, mais plutôt par une roue. Celle-ci est dotée de pales qui tournent dans un carter. De l’air est expulsé et peut être canalisé ou non. Les ventilateurs à colonnes sont moins bruyants que les ventilateurs axiaux. En outre, ils ne sont pas très énergivores, car la puissance nécessaire au déplacement d’un certain volume d’air est moindre. C’est donc un bon choix pour aérer une chambre où on a besoin de silence. Mais le ventilateur à colonnes ne permet pas de rafraîchir convenablement une pièce assez grande.
  • Les ventilateurs sans pale : ils représentent la nouvelle génération de ventilateurs. Ces fabrications sont dotées d’une technologie plus ou moins complexe conçue par un constructeur d’aspirateur anglais. Les ventilateurs sans pale sont particulièrement appréciés pour leur caractère silencieux et leur bonne performance. Toutefois, ils sont plus coûteux que les autres types de ventilateur.

Lire notre article : Quel est le meilleur endroit pour votre ventilateur et qu’il rafraîchisse au mieux ?

Réfrigérateur ouvert avec ventilateur devant pour rafraîchir la pièce

Tenir compte de la pièce d’installation

Avant de porter votre choix sur un quelconque modèle de ventilateur, vous gagnez à tenir compte de la pièce dans laquelle vous l’installerez. Si vous avez l’intention de rafraîchir un bureau, le mieux est d’opter pour un petit ventilateur sur socle de faible puissance. Pour une utilisation au salon ou une pièce de grande taille, le choix le plus intéressant est le ventilateur sur pied ou un ventilateur de plafond. Mais si c’est la chambre qui recevra le ventilateur, un modèle sur colonne est à privilégier.

Voir notre article : Dormir avec un ventilateur est-il bon pour nous ?

Considérer le débit d’air

Pour profiter pleinement de votre ventilateur, considérez le débit d’air de celui-ci. Le débit d’air est un paramètre directement lié à la puissance du ventilateur. On l’exprime en m3/h (mètres cubes par heure). Il est possible aussi de l’exprimer en m3/mn (mètres cubes par minute). Si c’est un petit ventilateur sur socle de bureau que vous souhaitez vous offrir, vous pouvez vous contenter d’un débit de 15 m3/mn. Mais pour un salon de 30 m2, il est bon de privilégier un débit de 150 m3/mn afin que la ventilation soit parfaite. Notez qu’il existe des brasseurs d’air pouvant atteindre les 400 m3/mn que vous pouvez choisir pour rafraîchir un atelier.

Prendre en compte le niveau de bruit émis

À la base, un ventilateur est bruyant. Toutefois, il y en a qui font moins de bruit que d’autres. Pour être réaliste, il n’existe pas de ventilateur totalement silencieux. Si vous voulez rafraîchir une chambre, le mieux est de miser sur un ventilateur sur colonne qui fait moins de bruit lorsqu’il fonctionne. La précaution à prendre est de bien lire les descriptions techniques d’un modèle de ventilateur qui vous intéresse particulièrement. Vous y verrez une indication relative au bruit généré par le dispositif. Le son produit par un ventilateur est exprimé en décibels (dB). Le seuil maximum permis est de 40 dB. Si vous portez votre choix sur un modèle qui fait plus de 60 dB, vous installerez chez vous un appareil dont le bruit deviendra vite insupportable.

Ventilateur silencieux, comment bien choisir ?

femme au bureau avec ventilateur dans la main pour se rafraîchir

Se renseigner sur les options de confort

Selon vos besoins, choisissez un ventilateur en tenant compte de ses options de confort. Celles-ci sont nombreuses. En voici les plus courantes :

  • La programmation du ventilateur : c’est une option qui vous donne la possibilité de sélectionner des plages horaires durant lesquelles le ventilateur commence à fonctionner ou de choisir un départ différé. Cette disposition, assez pratique, peut vous permettre d’éviter que votre ventilateur fonctionne toute la nuit ou de faire en sorte qu’il rafraîchisse la pièce avant votre arrivée.
  • La télécommande : elle permet évidemment la manipulation à distance du ventilateur et évite ainsi d’avoir à se déplacer à chaque fois. L’utilisation de la télécommande ne se limite pas seulement à l’allumage et à l’extinction du ventilateur. Vous pouvez faire d’autres choses avec, comme appuyer sur un bouton afin de régler la vitesse de soufflerie.
  • Vitesse de soufflerie : presque tous les ventilateurs intègrent différents modes de soufflerie qui très souvent partent de la vitesse 1 à la vitesse 3. C’est une disposition qui permet d’adapter la ventilation à la température ambiante.
  • Oscillation du ventilateur : il est bon de choisir un ventilateur dont la tête bouge de gauche à droite afin de mieux répartir l’air dans la pièce.

Des options supplémentaires à considérer

Au-delà des options classiques, des options supplémentaires peuvent être considérées lors du choix d’un ventilateur. Il s’agit en fait de modes alternatifs qui modifient l’air ambiant et font bénéficier d’une sensation de fraîcheur accrue.

La brumisation fait partie de ces options supplémentaires. Il s’agit d’une fonction permettant au ventilateur d’expulser de l’eau sous pression, en plus de l’air émis. Cela crée un effet rafraîchissant supérieur. Un ventilateur brumisateur peut être à utilisation nomade ou fixe.

L’humidification est une autre option à laquelle vous pouvez accorder de l’intérêt. Elle a été pensée en vue d’augmenter l’hygrométrie de l’air ambiant. Il ne sera donc pas trop sec, ce qui met à l’abri des problèmes respiratoires ou des risques d’asthme.

Vous serez peut-être intéressé par un ventilateur qui fait profiter de l’option ionisation. Celle-ci a l’avantage de modifier la chimie de l’air en faisant en sorte qu’il soit chargé en ions négatifs afin de le stabiliser. Lorsque l’équilibre entre les ions positifs et les ions négatifs est respecté, on bénéficie d’une sensation de bien-être. Mais ce n’est pas toujours le cas dans les habitats ou les bureaux. Avec la fonction ionisation du ventilateur, vous pouvez être sûr d’équilibrer les ions et d’en tirer profit.

Découvrez notre comparatif des meilleurs ventilateurs